Zones défavorisées : le soutien appuyé d'André At aux paysans

C'est plus en tant qu'éleveur, que comme vice-président du Conseil départemental, qu'André At a souhaité s'engager aux côtés des paysans manifestants. Avec son franc-parler, il tranche net : «avec cette nouvelle carte, on sacrifie le territoire et les zones de semi-montagne qui sont les nôtres.» Il développe en mettant en exergue «les deux vieilles», à sa voir la prime à la vache (imaginée en 1 972) et l'ICHN datant de 1 976. «Ce sont deux......

Source: La Depeche - Economie - Wednesday, 14 February - En savoir plus...


Informations liées