Soupçons d'emplois fictifs. Fillon, témoin assisté pour "escroquerie aggravée"

Mis en examen le 14 mars notamment pour « détournement de fonds publics » et « complicité et recel d'abus de bien sociaux », l'ex-candidat de la droite à l'élection présidentielle a été reçu fin juillet par les juges d'instruction pour être entendu pour la première fois sur le fond de l'affaire.......

Source: Ouest - France - Au fil de l'info - Thursday, 12 October - En savoir plus...


Informations liées