JO-2018: un Japonais dopé, mauvaise publicité pour Tokyo-2020

Pyeongchang (Corée du Sud) - Le cas du Japonais Kei Saito, premier contrôle positif de Pyeongchang-2018, ramène mardi l'ombre du dopage sur des Jeux olympiques qui peinaient déjà à s'extirper du dossier russe, et ternit l'image du pays qui accueillera les prochains JO d'été en 2020....

Source: L'Express - A la une - 7 jours il y a - En savoir plus...


Informations liées