Carcassonne. Carcassonne : la défaite de trop

Si les Audois et Landais, respectivement battus à Biarritz (6-19) et à Narbonne (23-41) lors de la dernière journée, étaient revanchards hier, ce sont bien les locaux qui avaient le plus à perdre. Mais, dès l'entame, ce sont bien les visiteurs qui se montraient les moins inhibés. Maîtres du ballon et dépositaires du jeu, ils prenaient d'assaut le camp «canari». Sur le reculoir, les protégés de Christian Labit étaient poussés à des multiples......

Source: la depeche - Sports - 4 jours il y a - En savoir plus...


Informations liées